Politique sociale


Dans un contexte socio-économique difficile, le LSVO s’adapte pour relever le défi du droit au logement pour tous. La Société s’appuie sur une parfaite connaissance des problématiques et du territoire en lien avec ses parties prenantes.

Solidarité : l’accompagnement social préventif

Au LSVO, 62% des ménages sont à moins de 60% des plafonds PLUS.
Une large place est faite aux relogements relevant des accords collectifs et de la loi DALO. La vigilance est de mise dans la gestion des problèmes économiques et sociaux des familles pour définir au plus vite les solutions les plus appropriées. Le LSVO compte d’ailleurs une Chargée de Recouvrement amiable. Une attention permanente est portée aux difficultés des clients-locataires et tous les moyens sont mis en œuvre pour prévenir la constitution des impayés de loyers et éviter les expulsions.
Des liens étroits avec différents acteurs locaux et sociaux contribuent à mener à bien cette mission.Le partenariat avec EHS (Entreprise Habitation Solidarité)
Depuis 1992, l’association EHS conduit une mission d’action sociale pour le compte de PROCILIA. Elle a ainsi développé une véritable compétence dans le suivi des salariés en difficultés. En 2012, le LSVO, tout comme les autres ESH qui composent le Pôle Immobilier du Groupe PROCILIA, a signé une convention de partenariat avec cette association qui bénéficie d’un agrément au titre de l’ingénierie sociale, financière et technique délivré par la Préfecture d’Ile-de-France. La finalité de ce partenariat est d’aider les familles en difficulté à accéder à un logement et à s’y maintenir.Le partenariat avec l’AFAVO (Association pour l’Accompagnement des Femmes et Familles)
En 2009, le LSVO a été le premier bailleur à signer une convention de partenariat avec l’AFAVO, pour trois ans. Ce projet d’accompagnement des familles basé avant tout sur la médiation interculturelle pour la promotion de l’égalité des chances, avait été retenu par la Fédération des ESH via son Fonds pour l’innovation sociale. La finalité de ce dernier est de soutenir toute action et initiative innovante favorisant l’accueil, l’intégration et la qualité de vie, dans le logement et le quartier, des habitants en difficulté sociale, économique, psychologique ou en situation d’exclusion.
Le partenariat LSVO / AFAVO comportait deux volets :

  • L’accompagnement des familles individuellement ou collectivement pour l’accès au logement ou le maintien dans les lieux,
  • Une qualification du personnel par l’apport de clefs de compréhension des comportements des familles notamment sub-sahariennes.

L’AFAVO a ainsi joué un rôle de médiateur et inscrit le partenariat dans une démarche rassurante pour les familles.

Une collaboration étroite entre l’AFAVO et le LSVO se poursuit.

Les partenariats AFAVO et EHS sont parfaitement complémentaires.

Politique commerciale : fluidifier les parcours résidentiels et contenir la vacance

Dans un contexte de faible rotation conduisant à une mise à disposition réduite de logements, le LSVO s’efforce de répondre aux mieux aux attentes de ses clients-locataires désireux d’évoluer au sein de son parc locatif. A cet effet, la société participe à une bourse de gestion des mutations inter bailleurs sur le territoire du Val d’Oise. Ce dispositif inter-organismes est déployé sur la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise Energies Ouest.
L’entreprise poursuit par ailleurs ses efforts pour réduire encore la vacance : annonces passées sur des sites Internet privés, campagnes d’affichage, contacts avec des agences immobilières ainsi qu’avec les Directions Départementales de PROCILIA.

 

Problématiques de l’habitat : répondre aux demandes spécifiques

Le LSVO reste très à l’écoute des populations éprouvant des difficultés à accéder à un logement : salariés, jeunes, personnes âgées, personnes à mobilité réduite.
Le LSVO est ainsi propriétaire de foyers de jeunes travailleurs, résidences étudiantes, résidences sociales, de MAPAD et même de terrains familiaux pour les gens du voyage sédentarisés.
La société étudie systématiquement toute sollicitation locale.
Enfin, le LSVO porte une attention toute particulière à l’adaptation des logements et bâtiments pour les personnes à mobilité réduite : aménagement de la salle de bains, des parties communes, installation de mains courante, marquage de places de stationnement…

La concertation locative : priorité au dialogue

Proximité est un mot qui a du sens au LSVO.
La Société s’attache à entretenir un dialogue continu avec ses clients-locataires et s’investit dans des actions de proximité pour tisser du lien social sur ses résidences et encourager la participation des habitants pour un mieux vivre ensemble.
Le Conseil de Concertation Locative constitue en outre pour le LSVO une occasion privilégiée pour rencontrer les associations représentantes des locataires et envisager avec elles les actions à mener auprès des habitants.